La presse chinoise aussi mauvaise qu’Olivier Mazerolle ?

Sonia Abadi
Pigiste. Sonia est une contributrice régulière d'Inactuels....
Lire la suite
mazerolle

L’affaire fait grand bruit sur la LOLosphère : le Quotidien du Peuple, organe officiel du Parti Communiste chinois, a repris très sérieusement un classement du site satirique américain The Onion, élisant le Président nord-coréen Kim Jong-un « homme le plus sexy de l’année 2012″. Une « boulette » chinoise qui fait particulièrement rire les journalistes français irréprochables en la matière… Sauf que le grand Olivier Mazerolle a déjà commis pareille boulette sans s’attirer autant de quolibets.

Pour se mettre dans l’ambiance, commençons par citer les commentaires satirico-dithyrambiques de The Onion à l’encontre à Kim Jong-un,  29 ans et jeune marié, élu homme le plus sexy de l’année… Une sélection à prendre évidemment au second degré.

« Avec son visage rond à la beauté ravageuse, son charme de minet et sa constitution robuste, la coqueluche de Pyongyang est le rêve de toutes les femmes. Sous des dehors d’homme fort qui cachent son côté indéniablement mignon et chou, Kim a fait chavirer le cœur des membres de la rédaction avec son parfait sens de la mode, sa coiffure chic et, bien sûr, son sourire légendaire ».

Le Quotidien du peuple essuie depuis deux jours les ricanements des journalistes français pour avoir repris très sérieusement cette plaisanterie de potache. Rassurons-nous tout de même, depuis le « buzz », le Quotidien du Peuple a supprimé son article.

On imagine que l’auteur de cette boulette journalistique impardonnable est actuellement en camp de rééducation pour apprendre ce qu’est le journalisme authentique. Au programme : reportage embedded de Bernard-Henri Levy en Libye, entretien mythique entre Patrick Poivre d’Arvor et Fidel Castro et traitement médiatique des actions illégales des Femen en France. La France en exemple. Toujours.

Symbole de l’intégrité et du professionnalisme du journalisme français, Olivier Mazerolle pourra  même donner un cours particulier sur la reprise sérieuse d’un  contenu satirique. Un cas qui rappelle étrangement celui du Quotidien du Peuple.

Souvenez-vous. Le 10 octobre 2010, Olivier Mazerolle, journaliste à BFM TV, ancien directeur de la rédaction de France 2, demande à Cécile Duflot de commenter la vidéo d’un certain Kuing Yamang, Vénérable Professeur chinois d’économie. Le professeur s’exprime en mandarin mais les sous-titres de la vidéo laissent croire qu’il condamne avec mépris les Français qui ne s’intéressent qu’à trois choses : les loisirs, l’écologie et le football. Sauf que… ces sous-titres sont complètement bidonnés ! Cette vidéo est une satire diffusée sur Internet. Quelle classe !

Conclusion : après sa longue carrière journalistique en France, Olivier Mazerolle, au CV plus long que le bras d’un joueur de basket, mérite bien de finir rédacteur en chef du Quotidien du Peuple, en Chine. Dieu sait de quelles prouesses il est encore capable !

Laisser un commentaire