Pour Philippe Sollers, l’UMP est un parti de vieux

Philippe_Sollers_Fred_Kihn

Romancier, critique d’art, éditeur, séducteur, affabulateur, docteur es citations, ex-maoïste dilettante tendance Michelangelo Antonioni et spécialiste de l’art floral, Philippe Sollers est également fin commentateur politique. En bon bourgeois bordelais, il n’a pas manqué de s’exprimer sur la tragi-comédie de l’UMP. Une guerre de vieux ? Et si les militants étaient encore plus morts que Fillon et Copé ?

Ce qu’il y a de bien avec Philippe Sollers quand il commente la politique, c’est qu’il prend toujours beaucoup de distance. Peu lui importe le programme politique (quasi-inexistant de toute façon), le concours de petites phrases assassines ou la symbolique du vêtement. En bon anthropologue facétieux, Philippe Sollers reste sur l’essentiel : l’homme.

La scène politique est comme une scène de théâtre. Bérénice, Bajazet ou Phèdre… les tragédies de Racine sont plus des réflexions sur la nature humaine que des pensums sur la politique. Pour Philippe Sollers, les titres des médias sont exagérés : « Suicide en direct », « L’UMP explose », « Scission ou divorce »… Allons bon ! Lisons donc ce qu’écrit Sollers :

« Après tout, une convulsion aussi désastreuse que comique va peut-être engendrer son remède imprévu. Dans « sondage », vous entendez aussi « son d’âge », et il est fort possible que tous ces diagnostics de mort et d’apocalypse ne soient qu’une complainte de vieux. Les jeunes militants de droite préféreraient Fillon à Copé ? Ils attendraient patiemment 2017 pour voir revenir Sarkozy ? Alors, ils sont vieux. »

Vieux, les militants de l’UMP ? C’est possible. une France coiffée raie de côté, costard italien tape à l’œil et pantoufles. Le dernier numéro du Figaro et de l’Express sous le bras. C’était déjà archi-ringard en 1965, ça l’est encore plus aujourd’hui. Benjamin Lancar et Guillaume Peltier sont déjà des vieillards pour qui la dernière claque musicale est un album des Smiths et le roman-culte « Des cornichons au chocolat » de Philippe Labro. Une UMP mortifère ? Philippe Sollers n’est pas loin de le penser.

L’unique espoir de l’UMP est démographique : comme les Anonymous, les vieillards sont légion. Surtout en France. On attend avec impatience l’éloge gérontocratique de l’UMP par Philippe Sollers.

Laisser un commentaire