Nordahl Lelandais doit-il avouer ?

violence_jeunes

Nordahl Lelandais, le suspect de l’affaire de la disparition de la petite Maëlys, est désormais soupçonné par la justice de deux disparitions inquiétantes supplémentaires. Pas de quoi effrayer l’ancien militaire.

En France, les automobilistes qui ont bu un verre de trop et les entrepreneurs qui ont essayé d’optimiser leur lourde fiscalité, tremblent devant la justice et ses juges rouges français qui ne semblent pas savoir la signification du mot tolérance.

Pourtant, ces mêmes juges intransigeants n’ont de cesse de relâcher des jeunes et moins jeunes, souvent issus de communautés victimisées, pour des faits de vols, violences et autres viols.

C’est sans doute pourquoi le jeune Nordahl Lelandais se sent si tranquille et n’éprouve pas le besoin de parler.

Pourquoi irait-il avouer des crimes face à une justice si conciliante ?

Ainsi, celui que tout accuse dans l’affaire de la disparition de la petite Maëlys est désormais au cœur des suspicions de la police dans deux autres affaires de disparition inquiétante, impliquant un autre militaire et un apprenti cuisinier.

En attendant la suite…

Laisser un commentaire