Gilets Jaunes : Jérôme Rodrigues est un « débile profond » selon le député LREM Jacques Marilossian

Journaliste et rédacteur indépendant. Très Geek et satirique....
Lire la suite
Jérôme Rodrigues lors d'une manifestation des Gilets Jaunes en mars

Ce samedi sur BFMTV, Jacques Marilossian n’y est pas allé de main morte avec Jérôme Rodrigues, après les propos tenus par ce dernier sur l’incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris. Le député LREM a carrément traité de « débile profond » le leader des Gilets Jaunes. Il a même répété le qualificatif, pour être on ne peut plus clair.

Pour un malheureux incendie dans une cathédrale

Le samedi matin sur BFMTV le député LREM Jacques Marilossian a violemment réagi aux propos tenus par Jérôme Rodrigues au sujet de l’incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris. Le leader des Gilets Jaunes avait dit ceci, quelques heures plus tôt ce même jour : « Il [Emmanuel Macron] ne fait pas attention à nous, stratégiquement il devait l’annoncer [ses mesures] en début de semaine, il ne l’a pas fait à cause d’un malheureux incendie dans une cathédrale. Je trouve ça regrettable. Le monde a l’air d’arrêter de tourner quand il y a incendie en France. Je pense surtout que c’était une stratégie gouvernementale pour aller balader un petit peu d’info soi-disant par des fuites et retravailler son discours par-derrière pour toujours mieux nous vendre son programme électoral, chose qu’on ne veut plus aujourd’hui et qu’on vient dénoncer justement pendant la manifestation ». Ce discours conspirationniste n’a pas du tout plu au député LREM qui éclaté de rage sur les antennes de BFMTV.

Jacques Marilossian ramasse à la petite cuiller Jérôme Rodrigues

Très remonté contre cette déclaration du leader des Gilets Jaunes, Jacques Marilossian, n’a pas mâché ses mots : « C’est d’une grande débilité tout ce que je viens d’entendre. Avant, vous aviez le débile qui racontait ses débilités au café du coin et à 10 heures du soir le patron du café lui disait « rentre chez toi ta femme t’attend ». Là, le débile du coin, il tape ça sur Internet et ça fait le tour du monde », a-t-il taclé. Le journaliste essaie alors de l’emmener à modérer ses propos : « En prononçant ce mot vous incarnez la fracture dans notre pays… ». Mais l’élu de la majorité ne se démonte pas : « Oui, mais j’attends celui qui va nous expliquer que l’incendie de Notre-Dame, qui n’est pas un simple malheureux incendie dans une quelconque église, est un complot ourdi par le Président de la République pour faire durer le plaisir des « gilets jaunes ». On est où ? On est dans quel monde ? Je m’inquiète de l’évolution de la démocratie » s’est-il offusqué. Le journaliste jette alors l’éponge : « On vous laisse maître des mots que vous avez employés au sujet de Jérôme Rodrigues… », Et Jacques Marilossian de répéter pour être on ne peut plus clair : « Je dis le mot ‘’débile profond’’ ».

« Encore une créature hors-sol !»

Cette réponse virulente de Jacques Marilossian à Jérôme Rodrigues, n’a pas échappé à certains cadres de l’opposition, dont la sénatrice EELV de Paris Esther Benbassa, qui tweete : « Le mépris de la classe est toujours là. Magistralement illustré par le député LREM Jacques Malirossian traitant le GJ Jérôme Rodrigues de débile. Après, il y aura des élus pour se plaindre de leur discrédit auprès des citoyens. Encore une créature hors-sol !».

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.