Etats Unis : Lanita Carter, une accusatrice de R. Kelly parle pour la première fois

Lanita Carter, l’une des accusatrices de R. Kelly s’est confiée pour la première fois à la presse. C’était lors d’une interview sur la chaîne américaine CBS. L’ex coiffeuse a déclaré qu’elle se sentait à présent libérée après avoir dénoncé les agissements de la star mondiale du RnB.

Le cauchemar dure depuis 16 ans

Lanita Carter, l’une des quatre victimes présumées du chanteur R. Kelly s’est exprimée pour la première fois dans la presse. C’était au cours d’une interview sur la chaîne CBS. Lanita Carter a déclaré qu’elle se sentait libérée maintenant qu’elle a dénoncé les agissements de la star mondiale du RnB. « Je vis avec ça depuis 2003 » a-t-elle confié à la journaliste Jericka Duncan. Selon elle, ce n’était pas facile de dénoncer les agressions sexuelles à l’époque surtout que R. Kelly se trouvait à l’apogée de son art. L’on s’exposait immanquablement aux attaques de ses défenseurs si on osait toucher à son image. A ce propos, Lanita Carter a raconté une scène qu’elle vécue un soir qu’elle rentrait chez elle : « J’ai dû écouter des conversations pendant que j’étais assise dans le bus : ”Tu as vu ce qu’ils ont fait à R. Kelly ? Il faut le laisser tranquille” ». s’offusquaient des fans face aux accusations tous azimuts portées à l’encontre de leur idole. R. Kelly a reçu, pendant longtemps, ce soutien populaire. Pour Lanita Carter, impossible de riposter car c’était prendre un risque « Et je ne pouvais pas me défendre » a-t-elle ajouté.

« Si je meurs demain, je saurai que j’ai dit la vérité »

Au moment des faits imputés à R. Kelly, Lanita Carter avait 24 ans. Selon ses dires, un jour qu’elle coiffait le chanteur, celui-ci lui aurait subitement donné l’ordre de lui faire une fellation. Elle dit avoir refusé catégoriquement. Alors R. Kelly se serait mis à se masturber sur elle. D’après des sources proches du dossier, Lanita Carter aurait remis à la justice un vêtement sur lequel se trouve l’ADN du chanteur pour corroborer sa déclaration.

Après ses confidences elle a affirmé, les larmes aux yeux : « Si je meurs demain, je saurai que j’ai dit la vérité ». Et d’ajouter, toute résignée, que « C’est dur quand c’est une célébrité. Ce n’est pas facile.

R. Kelly plaide non coupable

Trois autres présumées victimes ont également portées plaintes contre R. Kelly pour des faits d’agressions sexuelles qui se seraient déroulées entre 1998 et 2010. Le chanteur, aujourd’hui âgé de 54 ans, a toujours rejeté ces accusations. Un jour à la télévision, il avait fondu en larmes en affirmant qu’on voulait le briser. Il avait demandé pourquoi lui, une star mondiale, ferait une telle chose alors qu’il pouvait avoir toutes les filles qu’il désirait.

R Kelly est inculpé de 10 chefs d’accusation d’abus sexuels avec circonstances aggravantes dans sa ville d’origine de Chicago. Ces chefs d’accusation sont punis chacun de trois à sept ans de prison.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.