Aide au mérite : un complément financier attribué aux étudiants

L’Etat français a récemment décidé d’accorder une aide au mérite “prime de mérite” aux étudiants boursiers traversant une période compliquée et cela selon des critères sociaux précis. 

L’aide au mérite est une prime qui est accordée aux étudiants méritant d’être récompensés. Elle est renouvelable sous conditions de respecter quelques normes (inscription pédagogique, assiduité régulière aux cours, présentation aux examens et l’obtention de bons résultats). En cas de non-respect de ces dernières conditions, l’aide est susceptible d’être suspendue. Elle est principalement destinée aux étudiants boursiers qui ont pu avoir la mention très bien l’année dernière. Le bénéficiaire doit être obligatoirement inscrit dans un établissement de formation supérieure actuellement.

Il n’y aucune démarche particulière à effectuer pour obtenir l’aide au mérite. Elle est versée en tant que complément de bourse sur les mêmes critères sociaux mentionnés dans le dossier Social Etudiant (DSE). Il est donc obligatoire d’être éligible à la bourse. Les revenus perçus par la famille de l’étudiant ne doivent pas dépasser le plafond fixé annuellement par le ministère de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation. Concernant cette année, les revenus pour calculer l’aide sont ceux de l’année 2018 selon l’avis fiscal de 2019.

Le montant de l’aide au mérite est fixé à 900 euros par an. Cette aide est versée en 9 mensualités (100 euros par mois). Cependant, l’étudiant ne reçoit aucun versement lors des grandes vacances universitaires. De plus, l’étudiant ne peux pas bénéficier de cette aide plus de 3 fois. L’aide est renouvelable sur une période plus longue si jamais l’étudiant a des raisons valables (redoublement pour raisons de santé).

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.