Le Sri Lanka ouvre bientôt ses frontières aux étrangers 

Après avoir connu une chute considérable en termes de tourisme à cause de la crise sanitaire du Covid-19, le Sri Lanka s’apprête de nouveau à ouvrir ses frontières jeudi 21 janvier. 

L’activité touristique au Sri Lanka a connu une forte baisse après 10 mois de confinement. Le Sri Lanka reprend le contrôle et autorise aux touristes étrangers à entrer sur son territoire. “Toutes les mesures de précaution ont été mises en place pour faire de l’île une destination aussi saine, sûre et sereine que possible pour les visiteurs”, a déclaré un communiqué de tourisme. Le Sri Lanka souhaite prendre le risque dans le but de sauver son industrie touristique qui constitue un levier fondamental dans son activité économique. Le secteur hôtelier a été fortement touché par les attentats de Pâques en 2019 et par la pandémie en 2020.

Les visiteurs qui souhaiteraient partir au Sri Lanka ne pourront pas se déplacer sur l’île qu’accompagnés de quelqu’un pendant les deux premières semaines. Ainsi, ils ne pourront séjourner que dans des établissements qui font partie d’une liste incluant 55 hôtels. De plus, les personnes qui ont séjourné au Royaume-Uni pendant ces deux dernières semaines ne seront pas autorisées à entrer au Sri Lanka et cela pour éviter la propagation de la nouvelle variante du Coronavirus. Les visiteurs seront obligés de fournir un test PCR négatif effectué dans les quatre jours qui précèdent leur voyage. Ils seront également obligés de réaliser d’autres tests au cours de leur séjour et avoir une assurance Covid-19 (12 euros) lorsqu’ils déposent leur dossier de visa.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.