Enfants disparus : ne les oublions pas

A copy photo of the original missing poster of Etan Patz is shown during a news conference near a New York City apartment building, where police and FBI agents were searching a basement for clues in the boy's 1979 disappearance in New York, April 19, 2012. The authorities began their search early on Thursday at the SoHo neighborhood building where the 6-year-old boy disappeared, FBI spokesman Peter Donald said. Patz, who was one of the first missing children to appear on a milk carton, was formally declared dead in 2001. His disappearance helped launch a national movement on the issue of missing children. The date May 25 was declared "National Missing Child Day" in his honor. REUTERS/Keith Bedford(UNITED STATES - Tags: CRIME LAW)
A copy photo of the original missing poster of Etan Patz is shown during a news conference near a New York City apartment building, where police and FBI agents were searching a basement for clues in the boy's 1979 disappearance in New York, April 19, 2012. The authorities began their search early on Thursday at the SoHo neighborhood building where the 6-year-old boy disappeared, FBI spokesman Peter Donald said. Patz, who was one of the first missing children to appear on a milk carton, was formally declared dead in 2001. His disappearance helped launch a national movement on the issue of missing children. The date May 25 was declared "National Missing Child Day" in his honor. REUTERS/Keith Bedford(UNITED STATES - Tags: CRIME LAW)

Chaque 25 mai est célébrée la journée internationale des enfants disparus. C’est l’occasion de se rappeler qu’ année après année, environ 50 000 enfants disparaissent en France pour une journée ou beaucoup plus longtemps et que certains ne seront jamais retrouvés. 

Le 25 mai 1979

A juste titre, la journée internationale des enfants disparus permet de donner de la visibilité à cette triste réalité. Chaque année, des milliers d’enfants disparaissent en France et beaucoup ne sont jamais retrouvés.

Le 25 mai 1979 marque l’opinion publique américaine. Etan Patz, petit garçon âgé de six ans, disparaît à New-York. C’est à cette occasion que les photos d’un enfant disparu ont, pour la première fois, été imprimées sur les bouteilles de lait aux Etats-Unis. En 1983, le président américain de l’époque, Ronald Reagan, a déclaré le 25 mai « Jour des enfants disparus ». Depuis, cette journée a pris une dimension internationale.

« Diffuser un message de solidarité à l’échelle internationale »

Le but principal de la Journée internationale des enfants disparus est de se remémorer les noms et les visages des enfants qui ont été portés disparus et de diffuser un message de solidarité à l’échelle internationale. Il est important de souligner que, parmi ces parents, nombreux sont ceux qui ont perdu la trace d’un enfant fugueur ou qui sont victimes d’aliénation parentale.

« La disparition d’un enfant, d’un jeune quelle qu’en soit la cause ne doit laisser personne indifférent. Tous les efforts doivent être conjugués pour que l’enfant, le jeune disparu continue à se sentir protégé, attendu, recherché et les parents  accompagnés et conseillés », explique Marie Derain, défenseure des enfants.

Estelle, Marion, Lucas… La liste serait bien trop longue à dresser. Chaque disparition d’enfant laisse une profonde blessure au sein de leur famille. Certains parents, à l’image du père d’Estelle Mouzin, disparue en 2003 alors qu’elle rentrait de l’école, continuent de se battre pour retrouver la trace de leur enfant.

Plus de 3300 mineurs sont actuellement recherchés en France.

 

Laisser un commentaire